• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Archive mensuelle de juillet 2009

J’aurais préféré vivre

livre3.jpg

 

Présentation de l’éditeur :

Le 8 mai 2001, jour de ses vingt ans, Jeremy se suicide. Victoria, la femme qu’il aime, l’a rejeté. Le 8 Mai 2002, il se réveille près de Victoria, folle d’amour pour lui. Est-il vraiment mort Jeremy devient alors le spectateur d’une vie qui lui échappe. Une vie étrange, dans laquelle sa personnalité est différente, change, évolue, l’inquiète. Au fil des jours et des réveils, Jeremy va dérouler le fil d’un destin qu’il n’a pas choisi… le sien.

 

Mon avis :

Bizarre ce livre ! Cheminement de ce qu’aurait pu être la vie sans ce suicide. On en oublie presque qu’il s’était suicidé, le réveil arrive à la fin.

Je suis tout de même assez mitigée, je n’arrive pas vraiment à donner un avis, étrange…..

DANS L’ANGLE MORT

livre2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur :

Étudiante, Laurel est agressée tandis qu’elle se balade à vélo sur un chemin forestier du Vermont. Des années plus tard, chargée de trier les affaires de Bobby, un sans-abri du refuge dans lequel elle travaille, elle découvre des photographies de célébrités des annés 1960, mais aussi parmi elles, la photo d’une jeune fille à vélo, sur une route sombre du Vermont…  

 

Mon avis :

Ah, cette photo ! Où va-t-elle la mener ? En lisant ce livre, on se demande bien ce que Laurel va découvrir sur son passé.

Cette agression, cette photo…… D’ailleurs, cette photo a-t-elle été prise le jour de son agression ? A un autre moment ?

Une écriture fluide, des retours en arrière, on essaye de comprendre ce qu’elle va découvrir, et là, la chute…… Surprise totale, on ne s’attend pas du tout à ça. C’est un peu le grand bluff …..Et on adore !!!!

 

Bonne lecture

LES EVEILLES

livre1.jpg

Présentation de l’éditeur :

Infirmière dans un centre pour polytraumatisés, Élise souffre depuis des mois d’insomnie rebelle. Dans le service, les gens racontent qu’elle a le don de réveiller les comateux. C’est impossible… Et pourtant. Élise a ranimé celui qu’il ne fallait pas: Stanislas Opalikha. Lorsqu’elle est enlevée par ce redoutable assassin, c’est un inconnu guidé par de terribles visions qui va retrouver leurs traces. Qui est-il ? Arrivera-t-il à temps ? Un terrible compte à rebours commence alors, suscitant des questions aussi redoutées que fascinantes. Qui sont les éveillés, ces femmes et ces hommes dont les origines semblent remonter à la nuit des temps ? Et qu’est-ce qui les relie à cette nécropole découverte par hasard et abritant des dizaines de cadavres inhumés là depuis des siècles ? Thriller haletant et conte initiatique, Les Éveillés lève le voile sur une réalité dérangeante où l’histoire, les énigmes de la génétique et le monde des rêves entrent en résonance.

 

Mon avis :

Un peu déçue au départ parce que je m’attendais à autre chose, mais bien vite je me suis laissée emporter par l’histoire et l’étrangeté de la génétique.

Au final, on apprend des choses dont on ne soupçonne même pas l’existence.

Un bon mélange où on nous fait remonter le temps, se poser des questions sur la génétique et où on oblige nos sens à être en éveille….

LES VISAGES DU MAL avec Babelio.com

LES VISAGES DU MAL avec Babelio.com dans MES LECTURES ico_critique

livre.jpg

 

 

Présentation de l’éditeur :

L’atmosphère est devenue irrespirable pour les étudiants depuis que celui que les médias ont surnommé le « Boucher de Cambridge » s’acharne sur leurs petits camarades. Désormais, il ne s’agit plus pour eux de survivre au stress des examens mais de survivre tout court… Le psychiatre Matthew Denison est quant à lui persuadé que sa patiente, la jeune Olivia Corscadden, connaît l’identité du tueur mais que suite à un choc traumatique – sa compagne de chambrée se serait faite éviscérer sous ses yeux – l’information est restée « verrouillée » dans sa mémoire. Qui peut bien jouer ainsi à « Petites décapitations entre amis » ? Un étudiant qui aurait basculé dans la folie ? Un professeur pervers ? Un étranger de passage ? A Matthew de trouver le moyen de faire ressurgir les souvenirs ensevelis dans le subconscient d’Olivia avant que le Boucher ne sévisse à nouveau…

 

Mon avis :

C’est un livre qui se lit vite. L’histoire est bien ficelée, un rythme haletant, des retours dans le passé qui font monter la tension.

Une histoire qui traite des personnalités multiples, de l’hypnose et de la perversité de l’être humain et c’est plutôt bien mené.

On croit très vite avoir démasqué le coupable mais… tel est pris qui croyait prendre !

Le seul petit hic, plusieurs « coquilles » au fil des pages, l’éditeur devrait porter plus de soin à la correction.
 




sandys6 |
Because the words are my life |
LA CULTURE ET L'UNIVERSALISME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Clé des Brumes
| laptitedevoreusedelivres
| Le point du jour n'aura pas...