Archive mensuelle de mars 2008

LES PINTADES A TEHERAN

lespintades.jpg

de Delphine MINOUI

 

Quatrième de couverture :

 Non, à Téhéran, les femmes ne sont pas toutes voilées de noir de la tête aux pieds. Oui, à Téhéran, les femmes ont le droit de vote, elles ont même le droit d’être élues. Non, elles ne sont pas cloîtrées à la maison,  60 % des étudiants sont même des étudiantes. C’est sûr, la vie des pintades téhéranaises est pleine de contraintes et d’interdits. Au regard de la loi, elles ne valent que la moitié d’un homme. Elles sont interdites de chants, de sexe avant le mariage, et doivent mettre un foulard sur la tête quand elles sortent…

Leur quotidien est un pied de nez permanent à la censure, une lutte de tous les instants contre une République islamique qui ne leur fait pas de cadeaux.

Les pintades nous emmènent à la découverte d’une basse-cour voilée mais pas prude. Pouran au volant de son « taxi-coffee shop-deli », Nazila, la business-woman de charme, Negar, pin-up carrossée qui drague le beau mâle au volant de sa voiture…..

 

Mon avis :

Ce livre est écrit comme une suite de chroniques de la vie des Téhéranaises…et on en apprend de belles ! C’est même surprenant, pleins de choses qu’on n’imagine même pas. Bien sûr, elles doivent jongler entre les interdits et leurs envies, mais je crois que finalement, elles ne sont pas malheureuses, elles ont leur vie bien à elles. J’ai appris pas mal de choses, et j’ai été surprise.

Bonne lecture

MEME PAS MORTE

livre3.jpg

Même pas morte de Sybille CLAUDEL

Quatrième de couverture :

Sybille Claudel est une jeune femme gracieuse, souriante qui montre un bel appétit de vivre. Elle est commédienne, on l’a même vue s’amuser en présentant la météo sur CANAL PLUS. Ce sont les apparences, du moins. Sait-on de quelles blessures elle a triomphé . On croirait un conte de fées à l’envers, un Sans familles de notre époque, le récit d’une éducation sauvage. Sibylle est passée d’un foyer d’adoption au trottoir, d’un toit de fortune à la petite délinquance. Elle n’a jamais connu l’enfance. Elle n’aurait pas dû s’en sortir.

Extrait :

Je dors, juste pour ne pas mourir. Et pourtant, pourtant, le plus terrible c’est que j’ai envie de vivre, c’est que je suis vive, que je suis belle et charmante…Que m’est-il arrivé ?

Mon avis :

C’est un livre qui n’est pas larmoyant, elle ne s’apitoie pas sur son sort, même si elle dit à un moment « …j’ai compris ceci, j’ai passé trop de temps à m’apitoyer sur mon sort, mon histoire, à me laisser aller et presque à aimer être malheureuse comme si je disais au monde : regardez ma douleur, regardez comme je souffre, regardez comme je vais mal. Aimez-moi, aimez-moi. »

Quand on va mal, on a tous tendance à vouloir s’apitoiyer, mais je n’ai pas ressenti le livre comme ça, ce sont juste les faits, les faits.

Bonne lecture

Le livre du moment

livre2.jpg

« La marque du diable » de Helen R. MYERS

Quatrième de couverture :

« Je suis revenu.666″

A Split Creek, au Texas, ce graffiti inscrit sur les murs du lycée réveille brusquement de macabres souvenirs. Un avertissement signé du diable, comme celui retrouvé six ans auparavant près d’une jeune fille tuée de plusieurs coups de couteaux…

Lorsque Michaele Ramey découvre l’existence de ce message, elle est immédiatement saisie par l’angoisse. Car sa soeur, Faith, vient de disparaître dans d’étranges circonstances et, aux yeux de Michaele, le pire est à craindre. Il est vrai que Faith, par son attitude séductrice et son arrogance, était prête à tout, même à tenter le diable…

A la faveur de l’enquête menée par l’inspecteur Jared Morgan, amoureux d’elle depuis toujours, Michaele va s’apercevoir que, sous le masque de l’innocence, peuvent se cacher de véritables démons….

 

 

Mon avis :

Ce livre est écrit sur un rythme rapide. Les chapitres sont courts.

L’histoire m’a tenu en haleine jusqu’au bout, j’ai été happée par ce bouquin. J’avais un suspect, mais ce n’était pas le bon et quand j’ai découvert qui était le criminel j’en ai été soulagée. C’est un policier qui gère aussi une belle histoire d’amour, torride comme on aimerait en vivre….

Bonne lecture

 

PAL

Voici ma PAL pour le moment (elle risque de s’allonger) :

Le secret du dixième tombeau de Michael BYRNES

Je te vois de Gregg HURWITZ

Même pas morte de Sibylle CLAUDEL

Le serment des limbes de Jean-Christophe GRANGE

Registre des morts de Patricia CORNWELL

Les pintades à Téhérans de Delphine MINOUI

…….

Les hommes qui n’aimaient pas les femmes de Stieg LARSSEN

Sauve-moi de Guillaume MUSSO

Les éveillés de Jérôme CAMUT et Nathalie HUG

L’homme à l’envers de Fred VARGAS

J’aurais préféré vivre de Thierry COHEN

Scarpetta de Patricia CORNWELL

La théorie de Gaïa de Maxime CHATTAM

Shopping à Manhattan de Sophie KINSELLA

Instinct de Jérôme CAMUT et Nathalie HUG

Le livre de Joe de Jonathan TROPPER

Disparues de Chris MOONEY

Les déferlantes de Claudie GALLAY

Ne tuez pas la mère porteuse ! de Judith HENRY-WALL

Miserere de Jean-Christophe GRANGE

 

Etrange affaire de Peter ROBINSON

Les arcanes du chaos de Maxime CHATTAM

In ténébris de Maxime CHATTAM

Scarpetta de Patricia Cornwell

 

Les yeux jaunes des crocodiles….

Ben voilà, je l’ai mis en attente…. J’ai accroché au début et soudain il m’a semblé ennuyeux, peut-être que je n’étais pas vraiment sortie du livre de MUSSO avec son rythme soutenu. Ce n’est que partie remise, je le reprendrai plus tard, de toute façon, les pages ne s’envoleront pas.

 

Bisouilles

12



sandys6 |
Because the words are my life |
LA CULTURE ET L'UNIVERSALISME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Clé des Brumes
| laptitedevoreusedelivres
| Le point du jour n'aura pas...